- présenter au souverain, les citoyens suisses, au plus tard le 28 février, une explication scientifique et fondée, avec tous les faits, statistiques et justifications, sur le deuxième verrouillage décidé le 13 janvier 2021, y compris les mesures renforcées du 18 janvier - d'autant plus que ce verrouillage contredit les explications scientifiques détaillées le 5 janvier 2021, par le professeur Ioannidis et ses co-auteurs dans l'annexe;

- toutes les mesures, règles, réglementations et interdictions fortement restrictives sont abrogées avec effet immédiat ou transformées en recommandations significatives ;

- que les magasins vendant des biens de consommation non quotidiens, les bars et les restaurants, ainsi que les installations culturelles, sportives et récréatives soient immédiatement réouverts.

Lettre de pétition originale au Conseil fédéral

pdf icon (cliquer pour ouvrir)

Lancé le : 1er février 2021

Progrès de la pétition, but 18000, prolongée ...

8724

8724 signatures

Le blocage, qui s'est poursuivi de novembre à Noël et provisoirement jusqu'à la fin février 2021, cause d'autres dégâts énormes sans avoir d'impact démontrable sur l'incidence de l'infection. Un verrouillage plus strict a été introduit, bien que l'étude du statisticien et épidémiologiste américain Professeur J Ioannidis, publiée le 5 janvier 2021, ne montre absolument aucun avantage supplémentaire des verrouillages (voir l'article scientifique détaillé complet en annexe). Le professeur Ioannidis et ses co-auteurs concluent que des mesures très restrictives n'apportent aucun bénéfice, mais un potentiel élevé d'effets secondaires nocifs.

"La probabilité d'une forte réduction du nombre de cas quotidiens en raison de mesures très restrictives est (comme indiqué ci-dessus) incompatible avec les données disponibles". (Ioannidis, 2021)

Il est bien connu que le verrouillage ne fonctionne pas dans le monde entier et n'a donc jamais été une option intelligente. Une grande partie de la population suisse tolère la "contrainte de se couvrir le visage" due à l'alarmisme constant et accepte et établit des mesures et des restrictions douteuses et en grande partie destructrices de l'existence, dans le domaine des entreprises et des établissements d'enseignement.

La pandémie n'est pas non plus influencée de manière significative, et le virus ne peut donc pas être "éradiqué". En tant que représentant politique du souverain suisse, vous êtes conseillé par plusieurs groupes d'experts. C'est pourquoi nous devons supposer que vous et vos experts-conseils êtes bien conscients de l'inefficacité et de la nocivité de la politique de verrouillage.

Les mesures de verrouillage telles que la fermeture des frontières, l'arrêt de larges segments de la vie sociale et la fréquence élevée des tests n'ont pas été et ne sont pas associées à des réductions statistiquement significatives du nombre de cas critiques ou de la mortalité globale.

Il n'existe pas d'observations historiques ou d'études scientifiques qui étayent d'une quelconque manière les preuves et justifient ainsi la mise en quarantaine massive de personnes saines (et seulement potentiellement infectées) pour prévenir un événement épidémique.

Nous sommes convaincus, et avons une grande confiance dans la population suisse, que le nombre de personnes effectivement infectées ainsi que celles qui tombent malades peut être suffisamment contenu par le biais de recommandations communiquées par les autorités dans le sens d'une communication des risques par l'OFSP et les autorités sanitaires cantonales. La population suisse vous a accordé un vote de confiance. Nous vous demandons également d'accorder votre attention et votre confiance à la population suisse, mais aussi aux découvertes scientifiques d'importance internationale. Signez pour une Suisse qui retrouve son chemin vers un État de droit, la démocratie, la tradition et l'avenir !

Les signataires de la pétition

Initiateurs de la pétition

Richard Koller, Président, Mouvement de liberté Suisse (MLS)

Christian Oesch, vice-président du Mouvement de liberté Suisse (MLS)

 Votre soutien nous aide à nous battre pour vous
- Réussir ensemble ! MERCI !

Argumentarium / Etudes

pdf icon John P.A. Ioannidis, Stanford University
"ASSESSING MANDATORY STAY AT HOME AND BUSINESS CLOSURE EFFECTS ON THE SPREAD OF COVID-19"

pdf icon Situationsanalyse Expertenkollektiv
"COVID-19 INFEKTIONSLAGE, BELASTUNG DER SPITÄLER IN DER SCHWEIZ KALENDERJAHR 2020"

pdf iconFrancesco & Giada Bianchi, Dongho Song

"THE LONG-TERM IMPACT OF THE COVID-19 UNEMPLOYMENT SHOCK ON LIFE EXPECTANCY AND MORTALITY RATES"